Merci les femmes… Sortie Cévennes du 30 avril au 2 mai 2010 (le mot du président)

Posté par lescasquesgaulois le 4 mai 2010

Chers amis membres des Casques Gaulois, chers amis motards,

Les avis étaient contraires entre les mecs ce week-end du 1er mai pour notre virée dans les Cévennes.

Certains étaient vraiment motos, d’autres plutôt autos. En effet, Météo France nous prévoyait un temps assez dégradé et pluvieux…
Les femmes nous ont donné clairement le ton : on souhaite partir à motos, nous ont elles dits !
Elles ont eu raison…. Comme vous pourrez le constater par la suite.

Présents : Thierry et Claudine YAMAHA 1300 FJR

                Christophe et Joëlle BMW K 1300 GT

                Stefen HONDA VFR 750

                Claude et Pierrette BMW  R 1200 RT

                Bruno et Angélique BMW  R 1200 GS

                Christian et Patricia Honda Pan Européan

Nous sommes donc partis vendredi soir vers 18h00, tous un peu fatigués de notre semaine de travail mais contents d’enfourcher nos bécanes.
Un peu d’appréhension était présente aussi à cause du temps incertain.

Pourtant, le ciel très bas de Clermont a rapidement laissé place à une météo plus clémente au fur et à mesure que nous poursuivions vers le sud. Nous avons même eu de temps à autre la présence du soleil.
Nous avions décidé de prendre l’A75 jusqu’à la Canourgue, ce qui se fit sans aucun problème avec nos machines grand tourisme.
Puis direction Chanac et Florac par le col de Montmirat (1046m) et la magnifique n106 tout en virages très roulants.

Après Florac, la n106 est plus étroite par le col de Jalcreste (1068m), et la nuit bruineuse nous invite à prendre un rythme beaucoup plus modéré.

L’arrivée au gite du Collet de Dèze  (www.louprat.com) s’est faite vers 21H15 avec un accueil toujours chaleureux.
Le diner est copieux et animé… Pascal sort pour le repas un Saint-Emilion grand cru 1995 ! Très sympa de sa part. Nous nous sentons vraiment plus que des hôtes chez Pascal et Marlène !

La journée de samedi débute sans pluie. Il fait même doux.
Le temps est quand même incertain pour rouler en montagne comme on l’avait initialement prévu.
On décide donc de faire le matin une promenade agréable à pied aux alentours du gîte.
Tout en discutant, on a quand même marché pratiquement une heure et demie.

Le pique nique prévu se fait donc au gîte (comme l’année dernière) et on prend les bécanes dès le début de l’après midi.

L’envie est toujours là ! Il n’y a rien à faire quand on aime la moto !
On file dans le Gard direction Alès et la tentation de faire quelques virages en montagne se fait de plus en plus présente.

Mais à Saint Jean du Gard, tout près de la Corniche des Cévennes, et après une quarantaine de kms, l’épaisseur des gros nuages noirs nous ramène à la raison et à la maison… Non ! D’abord un détour à la bambouseraie de Parafrance à Anduze.

Qui connait ce site ?

La Bambouseraie est un lieu unique dédié à l’extravagance dont la nature a le secret, à l’exubérance du végétal sous ses formes les plus inattendues. La suite sur … http://www.bambouseraie.com/

La visite, malgré la pluie cette fois, est vraiment très intéressante.

On aurait même pu repartir sans nos femmes tellement le guide qui a donné des informations passionnantes, les a subjuguées !
Le retour (environ 40 kms) s’est passé presque entièrement sous une pluie orageuse mais pas froide. Les combinaisons étaient de mise et la conduite s’est faite sur des œufs.

Claude sur sa BMW R1200 RT est toutefois enchanté de la protection procurée par sa machine.

Arrivée au gite, et après une bonne douche, apéro convivial et diner.
Un tee shirt du club est offert amicalement à Pascal.

Le chef nous a concoctés en entrée une excellente soupe à l’oignon suivie d’un filet de bœuf sauce marchand de vin et une tarte aux pommes nappée d’une confiture d’abricot comme dessert.

Pourtant, cette année, j’ai ressenti chez Pascal et Marlène moins d’enthousiasme.
Mes impressions se sont révélées exactes quand Pascal nous annonce difficilement en fin de soirée que le Mas Lou Prat est à vendre.

En effet, après 5 années d’exploitation et un travail phénoménal accompli par tous les deux, le gite n’est toujours pas rentable.
Espérons que la situation va s’améliorer pour eux. Ils le méritent.
La pluie redouble d’intensité une bonne partie de la nuit.

Mais au petit matin, c’est un temps sec et agréable qui nous attend.

Stefen nous quitte et rejoint son Vaucluse.
Après discussion, on décide de remonter par le Mont Lozère.

Nous prenons la D906, direction le col de Portes et avant Genolhac, direction le Pont de Montvert.
Les paysages sont vraiment magnifiques et la Lozère dévoile ici tout son caractère sauvage.

Savez vous que c’est dans ce coin que le Tarn prend sa source ?
Puis direction le Mont Lozère par le Col de Finiels (1541m).

La température au sommet du col est tombée à 8°C et des plaques de neige subsistent encore.
Là aussi, aucun regret, le spectacle est grandiose !

Descente soutenue avec des lacets techniques vers le village Le Bleymard où nous déjeunons très bien dans un cadre agréable.
Nous continuons notre balade vers le nord de la Lozère par Grandrieu puis la Haute Loire par Saugues et Langeac.

9°C à Saugues en Margeride avec un tout petit peu de pluie et 15°C à Langeac 20 kms plus loin où nous prenons un pot en terrasse.
Nous finissons notre périple par les très beaux virages de la D585 entre Lavoûte-Chilhac et Vieille Brioude qui longent l’Allier.
Etant derrière mes collègues, j’admire l’amortissement parfait des BMW dans les courbes grâce à l’ESA II.

Nous laissons Bruno et Angélique à Brioude et autoroute jusqu’à Clermont où il fait 16°C.
Nous avons sur ce week-end prolongé  parcouru 680 kms et nous ne regrettons pas d’être partis avec nos machines.

Merci les filles !

Maintenant à nous la Corse ! Départ le 22 mai pour 9 jours de moto !

Thierry

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

O-P-Q-R |
LANGUES ANCIENNES (symbologie) |
Gommard Team |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | florianpapaix65
| pilou6234
| Car | Sell Car | Car Review...